Gestion

La gestion de votre distributeur de boissons : 3 possibilités

Distributeur de boissons

Vous désirez acquérir un distributeur de boissons pour votre entreprise, votre salle de sport, votre école ou toutes autres formes d’entreprises ou de lieux publics ? Sachez alors que vous avez la possibilité d’opter pour 3 formes de gestion différentes : la gestion totale, l’auto gestion en cas d’achat et l’auto gestion en cas de location. Chaque forme de gestion du distributeur de boissons présente des avantages et des inconvénients qui leur sont propres.

Comparaison des 3 formes de gestion du distributeur de boissons

La gestion totale L’auto gestion (achat) L’auto gestion (location)
En quoi consiste-t-elle ? La gestion totale, appelée aussi le dépôt gratuit, décrit la situation où le fournisseur dépose son distributeur de boissons gratuitement au sein de l’entreprise. Il reste donc propriétaire du distributeur dont il garde la charge tandis que l’entreprise ne s’occupe de rien. On parle d’auto gestion quand l’entreprise achète le distributeur de boissons et en devient donc propriétaire. Elle va alors en avoir la charge complète. Si l’entreprise ne désire pas acheter le distributeur de boissons, elle peut également le louer en bénéficient d’une auto gestion. Cependant, la maintenance est toujours incluse dans le contrat de location (et donc sous la responsabilité du fournisseur).
Qui se charge de l’approvisionnement ? Le fournisseur s’occupe de l’approvisionnement. L’entreprise se charge de l’approvisionnement mais elle peut commander les boissons auprès du fournisseur et se les faire livre directement dans ses bureaux.
Qui s’occupe de la maintenance ? Le fournisseur se charge de la maintenance. La maintenance est de la responsabilité de l’entreprise mais celle-ci peut décider de souscrire à un contrat de maintenance avec le fournisseur. Dans le cas de la location, la maintenance est d’office comprise dans le contrat du fournisseur.
Qui fixe les prix ? Le fournisseur (en accord avec l’entreprise) fixe les prix. Il garde les bénéfices du distributeur de boissons. C’est l’entreprise qui fixe les prix et garde les éventuels bénéfices.
Pour quel(s) entreprise(s) ce type de gestion est-il plus approprié ? Les fournisseurs n’acceptent généralement la gestion totale que pour les moyennes et grandes entreprises (au minimum 30 employés) ou avec beaucoup de visiteurs. Avec ce type d’entreprises, le distributeur de boissons sera plus facilement rentable. L’auto-gestion est plus adaptée aux petites structures pour lesquelles les fournisseurs refuseront la gestion totale par manque de rentabilité. Cette forme de gestion convient également à toutes entreprises ouvertes au public désireuses de faire du profit avec leur distributeur de boissons (hôtel, salle de sport, école,…).
Quels coûts engendre-t-elle ? Comme le distributeur de boissons reste la propriété du fournisseur, ce mode de gestion ne coûtera rien à l’entreprise. Pour devenir propriétaire du distributeur, l’entreprise déboursera entre 2.000€ et 5.000€. La location d’un distributeur de boissons revient de 100€ à 250€/mois.

Catégories:


Tags:

Placer un commentaire